Aller au contenu. | Aller à la navigation

Fête de la NatureFête de la Nature

Muséum national d’Histoire naturelle

Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l'Homme, le Muséum se consacre quotidiennement - et ce depuis près de 400 ans - à la biodiversité et aux relations entre l'Homme et la nature.

Une question au cœur des débats d'aujourd'hui qu'il traite de manière approfondie grâce à ses cinq missions -recherche fondamentale et appliquée, conservation et enrichissement des collections, enseignement, expertise, diffusion des connaissances.

Créé en 1635, à l’origine jardin royal à vocation médicinale et lieu d’enseignement, devenu Muséum d'Histoire naturelle en 1793 par décret de la convention, il est à la source de découvertes scientifiques majeures en sciences naturelles depuis quatre siècles. Il s’est développé au fil du temps grâce à de grands esprits, qui ont dispensé un enseignement hors pair, enrichi et étudié les collections et ont eu à cœur de transmettre leurs savoirs au public : Buffon au XVIIIe siècle, Daubenton, Lamarck, Geoffroy Saint-Hilaire ou encore Cuvier au XIXe siècle.

Aujourd'hui, chercheurs, enseignants, muséologues, taxidermistes, jardiniers... partagent toujours la même passion : mieux connaître la nature pour mieux la préserver.

Centre de recherche, le Muséum s’appuie sur des études de laboratoire et des expéditions dans le monde entier, une grande pluridisciplinarité, des collections exceptionnelles - parmi les trois plus grandes au monde - et une expertise reconnue. A travers l'enseignement ou les actions de diffusion, il a également pour volonté de partager ses savoirs. Avec un objectif clair : rendre les connaissances sur la nature accessibles à tous et sensibiliser le plus grand nombre à la protection de notre planète.

Le Muséum a ainsi acquit une notoriété qui dépasse les frontières. Au travers de coopérations avec des institutions françaises et étrangères, collaborations avec des entreprises dans le monde entier ou implications dans de nombreux programmes scientifiques internationaux, il montre une ouverture constante vers l'extérieur pour chacune de ses activités.

L'institution rassemble 2 000 personnes dont 500 chercheurs, forme environ 350 étudiants par an, abrite 68 millions de spécimens dans ses réserves et ses galeries et accueille chaque année plus de 3 millions de visiteurs dans 12 sites à travers la France.

Etablissement public culturel, scientifique et professionnel placé sous la double tutelle du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du Ministère du Développement durable, le Muséum est organisé en sept départements de recherche, trois départements de diffusion et quatre directions transversales.

Quelques chiffres clés

  • 5 missions : recherche fondamentale et appliquée, conservation et enrichissement des collections, enseignement, expertise, diffusion des connaissances
  • 2 000 personnes dont 450 chercheurs
  • 68 millions de spécimens dans les collections
  • 350 étudiants master et école doctorale
  • Plus de 3 millions de visiteurs par an sur ses sites payants
  • 12 sites en France, dont 3 à Paris : le Jardin des Plantes, le Parc Zoologique de Paris, le Musée de l’Homme (en rénovation)

Les 12 sites du Muséum en France

  • Jardin des Plantes
  • Parc zoologique de Paris
  • Musée de l'Homme (fermé pour rénovation ; réouverture octobre 2015)
  • Arboretum de Chèvreloup
  • Centre d'Écologie générale de Brunoy (non ouvert au public)
  • Réserve de la Haute-Touche - Obterre
  • Harmas de Fabre - Sérignan du Comtat
  • Jardins botaniques exotiques de Menton
  • Station de Biologie marine de Concarneau - Marinarium
  • Musée de l'abri Pataud - Les Eyzies de Tayac
  • Jardin alpin "La Jaysinia" - Samoëns
  • CRESCO (Centre de Recherche et d'Enseignement sur les Systèmes Côtiers) (non ouvert au public)

Quelques dates clefs

1635 - Édit royal créant le Jardin royal des plantes médicinales. Édit royal de Louis XIII créant le Jardin royal des plantes médicinales, sous l'impulsion de Guy de la Brosse, médecin ordinaire du roi.

1640 - Ouverture du Jardin royal après son aménagement et son ensemencement ; il propose un enseignement gratuit et en français (non en latin) en botanique, chimie et anatomie.

1699 - Guy-Crescent Fagon accède à la charge de surintendant du Jardin du roi.

1739 - Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, est nommé intendant du jardin, fonction qu'il occupera jusqu'à sa mort en 1788.

10 juin 1793 - Un décret de la Convention donne naissance au Muséum d’histoire naturelle ; il répartit les enseignements en 12 chaires de professeurs-administrateurs, animées par de grands scientifiques comme Cuvier, Jussieu, Lamarck, Geoffroy Saint-Hilaire, puis plus tard Gay-Lussac, d'Orbigny, Chevreul, Becquerel…

1793 - Gérard Van Spaendonck dessine le sceau du Muséum, représentant les règnes animal, végétal et minéral.

1793 - Création de la Ménagerie au Jardin des Plantes.

1841 - Ouverture de la Galerie de Minéralogie et de Géologie

1889 - Ouverture de la Galerie de Zoologie.

1898 - Ouverture de la Galerie de Paléontologie et d'Anatomie comparée.

1934 - Ouverture du Parc zoologique de Paris.

1938 - Inauguration du Musée de l’Homme au Trocadéro.

1994 - Ouverture de la Grande Galerie de l’Évolution, ancienne Galerie de Zoologie, après rénovation.

2013 - Réouverture de l'Herbier du Muséum après une complète métamorphose.

2014 - Réouverture du Parc zoologique de Paris après rénovation.

www.mnhn.fr

Actions sur le document