Aller au contenu. | Aller à la navigation

Fête de la NatureFête de la Nature

MARAIS DE BONNEFONT – Mayrinhac-Lentour

EXPLORER SUR LA POINTE DES PIEDS


Au Marais de Bonnefont, la plus grande roselière du département (© A. Garcia)

L’unique réserve naturelle régionale du Lot qui abrite la plus grande roselière du département, le Marais de Bonnefont à Mayrinhac-Lentour permet une douce exploration au cœur d’une faune et d’une flore préservées. Abécédaire d’un refuge pour le vivant.

Article à retrouver dans La RoulLOTte d'avril 2015. www.journal-laroulotte.fr

EXPLORER SUR LA POINTE DES PIEDS

Au Marais de Bonnefont, la plus grande roselière du département (© A. Garcia)

L’unique réserve naturelle régionale du Lot qui abrite la plus grande roselière du département, le Marais de Bonnefont à Mayrinhac-Lentour permet une douce exploration au cœur d’une faune et d’une flore préservées. Abécédaire d’un refuge pour le vivant.


À chaque saison.

Le Marais peut se visiter librement toute l’année. Aux quatre saisons, il dévoile ses charmes. Anne-France Poillion, animatrice pédagogique, le confirme : « L’hiver, il y a une visibilité plus importante avec la présence d’espèces migratrices, le gel sur les roseaux, une ambiance très particulière. Au printemps, tout le vert jaillit, ça chante, ça bouge… L’été, la roselière est en pleine expansion, les espèces d’été viennent nicher, on voit les ballets des libellules… Et à l’automne, il y a les couleurs, les fruits sur les haies, une ambiance plus feutrée, les animaux préparent l’hiver…».

Bienséance.

Pour avoir la chance de voir un lépidoptère, un amphibien ou un oiseau, il a des règles de bonnes conduites à respecter. « La visite suppose de la patience et la discrétion car ce sont des animaux sauvages et non pas en cage, explique Anne-France. Il faut y venir aux heures favorables, plutôt le matin ou le soir, se poster, attendre et observer. Ce n’est pas facile d’accès, on peut avoir l’impression qu’il n’y a rien à voir mais en réalité, il y a plein de vie et d’observations à faire.Il faut savoir se fondre dans la peau d’un explorateur ».

Le fléchage des deux sentiers (© A. Garcia)

Caillebotis.

La visite du Marais se fait par un sentier d’interprétation d’1,8 kilomètres qui traverse différents milieux sur des caillebotis et des pilotis en bois. Il est ouvert au public depuis 2003. Un second sentier accessible aux personnes à mobilité réduite et d’une longueur de 800 mètres a vu le jour en juillet 2014 et a été inauguré en octobre dernier.

Doline.

Le Marais est membre de Doline, un réseau de professionnels du tourisme et de l’éducation animé depuis 2012 par le Parc naturel régional des Causses du Quercy. Dans le cadre des Causses du Quercy en famille, le Marais, la ferme pédagogique La Brebis Bavarde et l’écrivaine Brigitte Alglave organisent le 15 avril l’animation La brebis, le papillon et le roseau.

Espace naturel.

Depuis 2011, le Marais de Bonnefont est l’une des cinq Réserves Naturelles Régionales (RNR) de Midi-Pyrénées. Unique dans le Lot, cet espace naturel héberge une faune, une flore et une géologie d’intérêt remarquable dont la préservation a été reconnue à l’échelle régionale. La communauté de communes du pays de Padirac en a été désigné gestionnaire en 2012. Un plan de gestion 2014-2018 a été défini. « Une RNR, c’est d’abord la protection et la gestion, et après la sensibilisation ». Ne pas confondre la RNR avec les Espaces Naturels Sensibles (ENS) gérés par le Département. « Sur les RNR, la réglementation est plus stricte et le droit de police s’applique, on peut aller beaucoup plus loin dans la protection » souligne l’animatrice.

Accouplement d’Agrion jouvencelle (© H. Ménard, 2012)

Fougère, roseau, libellules.

La RNR compte 290 espèces végétales dont 34 remarquables. Le végétal typique du Marais de Bonnefont est le roseau. Parmi les espèces rares que l’on ne trouve quasiment nulle part ailleurs en Midi-Pyrénées : la fougère du marais et le marisque. Concernant les espèces animales, l’on trouve plusieurs espèces de libellules et le râle d’eau, un oiseau d’eau qui vient se cacher dans la roselière, que l’on entend mais que l’on ne voit pas !

Grand public.

De nombreuses animations pédagogiques (ateliers, jeux, activités buissonnières…) et des visites guidées en direction du grand public, des familles et des scolaires sont organisées tout au long de l’année. Des visites nocturnes ou naturalistes sont spécifiques au public adulte. Le Marais participe à des manifestations nationales gratuites telles que les Journées Nature Midi-Pyrénées, les Rendez-vous aux Jardins, les Journées du Patrimoine, la Nuit de la Chouette…

Habitats naturels.

La réserve offre une mosaïque d’habitats naturels très diversifiés, une quarantaine au total ont été dénombrés. Parmi eux, des zones ouvertes, des pelouses sèches, des landes, des zones qui se referment entre les haies, une roselière, deux ruisseaux, un bois humide, trois mares… La roselière, où poussent les roseaux, est le coeur du marais. Elle couvre 11 hectares sur les 42. C’est la plus grande roselière du département du Lot.

Incidence ?

« Pour l’instant, il n’y a pas de menace directe sur la réserve car elle est bien protégée vu que c’est un outil règlementaire, nous explique Anne-France. Des études sont faites par des naturalistes pour la connaître, mais dans certains domaines, notamment hydrologique (comment circule l’eau), il nous manque des informations du type : n’y a-t-il pas un risque de fragilité s’il y a une pollution accidentelle sur les routes alentours ? ».

Juillet.

Depuis le mois de juillet dernier, le Marais comptabilise 4 000 visites libres grâce à un éco-compteur disposé dans le Marais. Sur les visites guidées, il attire environ 1 000 personnes. Si le nombre de visiteurs venait à être trop important et que cela devienne dérangeant pour certaines espèces, le Marais se réserve le droit de limiter l’accès (horaires ou jauge).

Animation le 15 avril dans le cadre des Causses du Quercy en famille
Visite libre et gratuite toute l’année
Pour s’y rendre : Chemin des Causses du château vieux à Mayrinhac-Lentour (route départementale 807, suivre les panneaux d’indication)
Site : www.rnr-maraisdebonnefont.fr

Article écrit par Angélique Garcia et paru dans le numéro d’avril 2015 de La RouLOTte

 

Vidéo réalisée par la web-tv lotoise Média 46 – Reportage : Angélique Garcia pour La RouLOTte, n° avril 2015

TAGS: MARAIS DE BONNEFONT, MARAIS MAYRINHAC-LENTOUR, RÉSERVE NATURELLE RÉGIONALE,VISITER LOT

Actions sur le document