Aller au contenu. | Aller à la navigation

Fête de la NatureFête de la Nature

Palmarès Concours visuel 2017

Pauline Lavogez, diplômée des Beaux-Arts de Paris, remporte le concours, avec pour récompense un chèque de 5 000 euros. Également artiste plasticienne, elle crée en 2014 le studio de création Nom Commun, qui accompagne les organisations culturelles et éducatives dans des projets de design graphique.

Le jury du Concours visuel Fête de la Nature 2017 s'est réuni le 20 janvier.

Ce jury était composé de :

  • Aurore Bailly, direction développement durable RTE
  • Carine Bremond, chargée des Relations Media LPO
  • Juliette Cadot, chargée de communication Pôle événements et salons ONF
  • Fabien Chenel , directeur Fête de la Nature
  • Sophie Chatras, chargée de communication EDF
  • Caroline Morice, responsable communication Noé
  • Ophelie Ricci, chargée de communication Natureparif
  • Pascal Riner, directeur artistique de Terre Sauvage

Conformément au règlement, le jury a examiné les 275 visuels candidats. Il a désigné 10 finalistes parmi lesquels le lauréat 2017.

Lauréate du concours

Prix de 5000 euros

 

Pour illustrer la fête de la nature et plus particulièrement les « Super pouvoirs de la nature », Pauline Lavogez a choisi de représenter un enfant déguisé en super héros, ébahi face à un super héros inattendu, bien plus grand et plus fort qu’il ne l’aurait imaginé : l’arbre. Selon l'auteur, plusieurs intentions sont présentes dans cette proposition. Tout d’abord la volonté de montrer que les super-pouvoirs de la nature sont réels, concrets, contrairement à ceux des super-héros de fictions auxquels s’identifie le petit garçon. Ensuite, cette rencontre entre l’arbre et le garçon est une invitation au dialogue, attirer le regard sur la nature, ce qui est le but de la Fête de la nature. Nous faire sortir chacun de nos héros de télévision, de jeux vidéos pour relever la tête et aller voir ce qu’il se passe dehors, juste à côté de nous. Enfin, la proposition de Pauline Lavogez souhaite rappeler à chacun comme la nature peut être belle et étonnante, et qu’elle mérite de s’y attarder, prendre le temps de la contempler.

Finalistes

Prix de 500 euros

  

  

  

  

Actions sur le document