Aller au contenu. | Aller à la navigation

Fête de la NatureFête de la Nature

CapOeRa (Capsules d’Oeufs de Raies)

Inspiré du « Great Eggcase Hunt » mis en place par le Shark Trust sur les côtes britanniques, le programme CapOeRa (pour Capsules d’œufs de Raies) invite le public à participer au recensement des capsules d’œufs de raies sur les plages françaises.

Principes du programme

Fin 2005, face au déclin inquiétant de débarquements de raies, l’APECS décide de développer un nouveau programme baptisé CapOeRa (pour capsules d’œufs de raies). Inspiré du Great Egg Case Hunt lancé par le Shark Trust sur les côtes anglaises, CapOeRa s’appuie sur la participation du grand public pour collecter des capsules parmi les laisses de mer sur l’ensemble du littoral français.

Après quelques actions test sur les côtes bretonnes, le programme CapOeRa est officiellement lancé en mai 2008.

Les tonnages de raies dans les criées françaises ont diminué de 90% en 30 ans. Certaines raies encore débarquées en nombre il y a quelques années sont aujourd’hui menacées d’extinction.

La plupart des raies débarquées ne sont pas identifiées et sont enregistrées sous le terme « divers raies », ce qui rend plus difficile le suivi des pêcheries. Les erreurs d’identification compliquent encore la situation même jusqu’à compter plusieurs espèces sous un même nom scientifique. C’est notamment le cas du Dipturus Batis (Pocheteau gris).

Certaines raies sont ovipares, elles pondent des œufs sous forme de capsules. Les embryons sont ainsi protégés par une enveloppe de kératine. Une fois la raie sortie, la capsule vide, trop légère, remonte à la surface et finit par s’échouer sur les plages, se mélangeant aux laisses de mer. Ces capsules, spécifiques à chaque espèce, sont autant d’indices de la présence de ces poissons fréquentant notre littoral. En collectant ces capsules et en les identifiant, il est alors possible de réaliser de façon indirecte un inventaire et une cartographie de ces fréquentations et d’identifier des secteurs à priori importants pour la reproduction de ces poissons.

Le programme CapOeRa, projet pluriannuel d’envergure nationale, invite quiconque trouvant ces capsules en bord de mer à les ramasser puis à faire part de sa récolte à l’association.

L’objectif est double :

  • combler le manque de connaissances sur ces poissons menacés (aire de répartition de chaque espèce, période de ponte, identification des zones de reproduction).
  • sensibiliser le public à la présence des raies sur nos côtes et à la nécessité de connaître et préserver la biodiversité.

Site de CapOeRa

Actions sur le document